Vous êtes ici

Un projet d’avenir

Vue de Bordeaux

Le SCoT dessine la métropole de demain

Territoire dynamique sur lequel de nombreux projets se sont concrétisés dernièrement, donnant réalité à une métamorphose urbaine active, rapide et inventive, l'aire métropolitaine bordelaise est le lieu d'une transformation évidente mais équilibrée, où chacun joue un rôle et contribue à sa mutation. De vastes chantiers ont déjà débuté pour dessiner une nouvelle aire métropolitaine bordelaise, d'autres vont se concrétiser dans les prochaines années et poursuivre ainsi cette entreprise de régénération urbaine et d'émergence métropolitaine ; autant de projets et chantiers qui esquissent ce que sera le territoire de l'aire métropolitaine bordelaise à l'horizon 2030.

Profondément ancrée dans ses milieux naturels et ses paysages, l'aire métropolitaine bordelaise dispose d'un capital nature généreux mais qui réclame une attention toujours soutenue. La douceur des reliefs et du climat, la diversité des terroirs, l'abondance et la bonne qualité des ressources en eau, en matériaux... ont largement contribué à son développement économique et à son attractivité. Conséquence de cette attractivité, la maîtrise du développement urbain est à poursuivre afin de ne pas remettre en cause le fonctionnement écologique, les capacités de régulation et le potentiel productif de ce territoire.

À partir d'un capital d’identités diversifiées et de marqueurs forts qui forment le socle naturel de ce territoire, l'aire métropolitaine bordelaise offre la possibilité de mettre en avant une qualité de vie et environnementale de haut niveau, qui constituent autant d'attraits. Cette croissance urbaine va de pair avec une organisation territoriale optimisée, accueillante, performante, équilibrée, en harmonie avec la qualité de vie et axée sur les écono­mies : économie des sols, des mobilités, des ressources...

Le SCoT de l'aire métropolitaine bordelaise est un projet urbain pour l'avenir, ambitieux et susceptible d'offrir à une population en pleine croissance un cadre de vie et d'activités à la fois solidaire, civilisé et stimulant. 

Le territoire de l’aire métropolitaine bordelaise est ainsi parmi les territoires les plus attractifs et les plus dynamiques de France. Le projet de SCoT de l'aire métropolitaine bordelaise a pour principal enjeu de conforter cette attractivité à l'horizon 2030 et de l'organiser dans les meilleures conditions. Le SCoT de l'aire métropolitaine bordelaise dessine la métropole de demain où s'équilibre le respect et la préservation de l'environnement, la croissance économique et démographique, les transports et l'équité sociale.

Pour parvenir à cette métropole des qualités de vie, le SCoT a posé comme principe quatre axes majeurs de développement :

La métropole nature

Avec des terroirs viticoles reconnus mondialement, son fleuve, ses rivières, ses esteys, ses forêts, ses terres agricoles, le territoire de l'aire métropolitaine bordelaise est précieux pour l'environnement, la biodiversité et l'économie. En raison de leur qualité exceptionnelle, le SCoT protège strictement de l'urbanisation les espaces naturels majeurs, les terroirs viticoles, les sites agricoles et sylvicoles et les espaces de nature en ville qui jouent un rôle décisif dans la qualité de vie de la métropole, sa richesse économique et son attractivité.

La métropole responsable

Le SCoT de l'aire métropolitaine bordelaise propose une organisation du territoire plus économe sur le plan énergétique : en économisant les ressources foncières, en réduisant la dépendance à l'importation des matériaux, plus durable avec une gestion des ressources en eau, priorité du projet, plus sûre en protégeant les personnes et les biens du risque inondations, pour faire une métropole qui consomme peu d'énergie, les valorise au maximum, occupe le minimum d'espaces, préserve et gère au mieux ses ressources en eau, et privilégie la production locale à l'importation de matériaux.

La métropole active

Le développement de l'aire métropolitaine bordelaise doit être soutenu par une croissance économique dynamique, garantissant un emploi à chaque actif. Dans ces espaces économiques, le SCoT organise le territoire et définit les conditions d'accueil de toutes les entreprises dont a besoin l'aire métropolitaine pour développer de l'emploi et de l'activité. La mise en réseau des lieux de vie et d'emplois est une priorité (déplacements, communication, services…), tout comme la constitution locale du tissu économique métropolitain, en lien avec les sites économiques majeurs.

La métropole à haut niveau de services

La construction d'une métropole à haut niveau de services, par la mise en place de territoires plus accessibles, plus économes et plus attractifs suppose de renforcer le lien entre développement urbain et réseaux de transports collectifs. Pour limiter la dépendance à la voiture, il ne s'agit pas seulement de proposer des services alternatifs en transports, mais également d'organiser la ville en conséquence en conjuguant déplacements, habitats et logements, et équipements commerciaux, éducatifs, sportifs ou culturels. C'est le concept de la multifonctionnalité, celui d'une ville « mixte » où cohabitent toutes les fonctions urbaines.

Définition de l’aire métropolitaine :

Cette expression est apparue en France en 1966. Elle désigne une région urbaine constituée autour d'une ou de plusieurs villes ou agglomérations urbaines, proches les unes des autres, dont les activités complémentaires rayonnent sur un territoire ou un espace régional qu'elles dominent et structurent. Cette dimension de métropole permet aux aires métropolitaines de jouer un rôle actif au niveau européen et international.