Vous êtes ici

Une métropole active

Une activité économique renforcée

Les orientations stratégiques sont les suivantes :

  • Améliorer les échanges et la communication pour une meilleure attractivité économique
  • Renforcer et offrir un cadre économique de qualité
  • Optimiser les richesses touristiques et patrimoniales

La métropole bordelaise bénéficie d'une notoriété reconnue à l'échelle internationale et d'un potentiel de développement économique fort. Dans un contexte de forte croissance urbaine et économique, il est indispensable d’améliorer l’accessibilité à l'aire métropolitaine bordelaise pour renforcer son dynamisme, accompagner et soutenir le développement économique. En facilitant la circulation et l'accès à son territoire des personnes, des marchandises, des biens, des richesses et des informations, l'aire métropolitaine bordelaise permet son insertion dans les grands réseaux de flux à l'échelle régionale, nationale et européenne. Les ambitions du territoire sont ici très importantes et le SCoT favorise la mise en place d'une structure économique lisible.

Améliorer les échanges et la communication pour une meilleure attractivité économique

L'agglomération bordelaise s'apprête à franchir un cap. Les ambitions démographiques et l'arrivée de la LGV vont profondément modifier le positionnement du territoire. La mise en réseau des lieux de vie et d'emplois est une priorité (déplacements, communication, services…), tout comme la constitution locale du tissu économique métropolitain, en lien avec les sites économiques majeurs. La position géographique du territoire du SCoT sur l’axe nord-sud européen en fait un lieu privilégié d’implantation et un lieu de passage de transit de marchandises quasi obligé. Il convient donc de développer la logistique pour être au cœur des échanges et de conforter le réseau d’accessibilité des grandes liaisons nationales et internationales. Le SCoT améliore l’accessibilité aux grands pôles de transport et d’emploi de la métropole par un maillage de dessertes diversifiées. Le projet offre aussi à tous les acteurs un accès aux nouvelles technologies. Au même titre que les réseaux d’eau et d’électricité, les installations nécessaires aux communications électroniques sont considérées comme services publics ou d’intérêt collectif. Le projet favorise le déploiement des réseaux de communications électroniques à très haut débit sur tout le territoire.

Renforcer et offrir un cadre économique de qualité

D’un point de vue économique, l’attractivité d’une métropole se mesure aussi dans sa capacité à répondre aux attentes des salariés et des entreprises. Le SCoT veille à offrir des conditions d’accueil optimales qui répondent aux besoins de tous les acteurs en faisant des espaces économiques de véritables lieux de vie. Les entreprises et leurs salariés pourront se voir offrir de nombreux services, dans un cadre paysager de qualité. Le projet fait de la mixité fonctionnelle un facteur d’attractivité économique, en intégrant des activités économiques en pieds d’immeubles (garde d’enfants, restauration…), en mettant en place des schémas de déplacements, d’organisation du transport de marchandises…. L’offre en services et en équipements autour des sites économiques est favorisée pour répondre aux besoins des salariés et des acteurs économiques, dans une logique de qualité de vie.

Optimiser les richesses touristiques et patrimoniales

La notoriété de Bordeaux avec son Port de la lune classé UNESCO, son association au vin et au patrimoine culturel, positionne le territoire de l’aire métropolitaine bordelaise au niveau mondial. Le vignoble bordelais, grandement préservé et protégé dans le SCoT, représente une véritable marque, génératrice de notoriété internationale, pourvoyeuse d’activités touristiques. Pérenniser cette économie touristique liée au vin et la développer fait partie des ambitions du projet. Pour cela un réseau principal d'itinéraires thématiques est organisé : parcours liés à l’œnotourisme, promenades le long des fleuves et de l'estuaire, parcours nature dans les terres, itinéraires culturels… Généralement aménagé en chemins de randonnée pédestre, le SCoT prévoit d’étendre le réseau de pistes cyclables et des chemins aménagés. Ces parcours sont ponctués de points d'arrêt installés autour de sites d'intérêt touristique ou de loisirs (équipements, villages, espaces naturels, etc...) ou autour de lieux d'hébergement.

Le Document d’orientation et d’objectifs (D2O) est le document prescriptif du SCoT. En plus des cartes et des atlas, il comprend un volet écrit qui comporte des prescriptions et des préconisations opposables aux documents d’urbanismes locaux (PLU et Cartes communales, etc.) et à certaines opérations d’aménagement.