Vous êtes ici

Le projet Sylv’valor, construire la forêt de demain, labellisé Xylofutur

La Commission « Gestion et Exploitation des Forêts Cultivées » a accordé le label Xylofutur au projet Sylv’valor, construire la forêt de demain, porté par le consortium formé autour du Centre national de la propriété forestière, CRPF Nouvelle-Aquitaine, de l’institut de recherche EIFER, le syndicat des sylviculteurs du Sud-Ouest, SSSO, et le Sysdau, projet jugé d’intérêt pour la filière forêt-bois.

Sylv’valor est un projet pilote qui valorise la filière forêt/bois en pleine expansion, révèle l’importance de sa gestion, de ses produits et l’ensemble de ses services écosystémiques, ainsi que ses aspects paysagers et récréatifs, tout en identifiant les attentes des acteurs de la forêt en matière de valorisation de ces services et de ses usages.

L’objectif est de développer un outil d’aide à la gestion multicritères, de façon à inciter les propriétaires à valoriser leurs forêts et adopter des modes de gestion innovants. À cet effet, seront mis en place des livings labs,« forêts témoins » pour mettre en évidence des modes de gestion sylvicole valorisant les services écosystémiques et favorisant l’économie circulaire, tout en adaptant les forêts au changement climatique et aux différents risques. Afin de partager et suivre les retours d’expérience des living labs et inciter d’autres propriétaires forestiers à agir, une plateforme d’échanges internet sera développée.

Dans une démarche collaborative et de concertation, le principe est d’établir des groupes de travail élargis associant les propriétaires, gestionnaires, collectivités, usagers et habitants à la démarche et d’identifier un site pilote par Communauté de communes pour les expérimentations. Les sites pilotes déjà identifiés sont les suivants : La forêt Médoquine, sur les territoires de Bordeaux Métropole et de la Communauté de communes Médoc Estuaire, la forêt des lagunes sur le territoire de Bordeaux Métropole, la forêt des liaisons ville-nature sur les territoires de Bordeaux Métropole et de la Communauté de communes Jalle Eau Bourde, le plateau de l’interfluve sur les territoires de Bordeaux Métropole et de la Communauté de communes Jalle Eau Bourde, les « têtes » de l’Eau Bourde sur le territoire de Bordeaux Métropole et des Communautés de communes Jalle Eau Bourde et Montesquieu.

La Communauté de communes de Montesquieu est d’ores et déjà candidate pour mener des expérimentations sur son territoire. Les Communautés de communes intéressées pour faire partie du projet peuvent contacter les équipes du Sysdau.

Ce projet pilote, qui s’établira sur 1 an et demi pour un budget global de 305 000 euros, sera suivi d’un projet Recherche et Développement sur 3 ans. Il pourrait in fine contribuer à améliorer l’articulation des usages du bois et de la forêt, en initiant une dynamique de filière positive sur le territoire d’expérimentation stratégique qu’est la Gironde.